« Le calcul quantique, c'est pas automatique »
16:40 - 17:05
Conference 1 [Amphi 339]

L’informatique quantique est parfois présentée comme la solution miracle à la fin de la loi de Moore. On entend parler d’accélération exponentielle et de parallélisation massive intrinsèque. Malheureusement la réalité est moins rose : si certaines accélérations sont bien réelles, elles ne sont valables que dans certains cas bien précis. Par exemple si c’est viral, pas besoin de quantique 😉

J’aimerais vous parler de ce qui fait la puissance de l’informatique quantique mais aussi de ses limitations. L’informatique classique est loin d’avoir dit son dernier mot!